Trafigura Locations
Trafigura logo
Press release

Natixis, IBM and Trafigura introduce first-ever Blockchain solution for U.S. crude oil market

March 28th, 2017 – Natixis, IBM and Trafigura have pioneered the first blockchain solution in commodity trade finance for US crude oil transactions. The distributed ledger platform, built on the Linux Foundation open source Hyperledger Fabric, allows major steps in a crude oil transaction to be digitized on the blockchain, ensuring improved transparency, enhanced security, and optimized efficiency.

By having the buyer, seller and their respective banks all on the same ledger, all parties can simultaneously view and share data on the status of a transaction, from the time a new trade is confirmed and validated, to when the crude oil is inspected, to its final delivery and cancellation of the letter of credit.

Key benefits of the solution include reduced cash cycle times, improved efficiency via lower overhead costs and fewer cost intermediaries, increased transaction visibility to help reduce the threat of tampering, fraud and cyber-crime, and the creation of transparent transactions by using shared processes and recordkeeping. 

This initiative is part of a broader effort to modernize trading in the global crude oil industry, which today is predominantly driven by manual, non-digital processes.

“Natixis wants to use blockchain to enhance client service by optimizing the antiquated arena of commodity trade finance,” said Arnaud Stevens, Natixis’ New York Head of Global Energy & Commodities. “The current process is paper and labor intensive, we have multiple friction points with high processing costs and limited automation. Distributed ledger technology brings some much-needed innovation into our industry.” 

The new trading platform allows trade documents, shipment updates, delivery and payment status to be shared across a single shared ledger, helping to reduce transaction time, duplication of documents and authentication processes among all trading partners. Traditionally these transactions require complex workflows and paper-based processes in which documentation is shared through courier, fax and email exchange. The solution, which is hosted on IBM's cloud platform, Bluemix, was led and delivered by IBM France.

“Processes in the energy and commodities trade business are ripe for improvement,” said James Wallis, Vice President, blockchain markets and engagements, IBM. “The approach we are taking, using a permissioned blockchain network built on the Hyperledger Fabric, has the potential to transform the crude oil industry by creating consistency in trade finance and by digitizing transactions and information sharing. Creating this ecosystem for the commodities market working with two world leaders in this industry will help create an entirely new approach to managing the global commodities trade."

The platform will soon be expanded to allow all parties in the transaction to enter data directly onto the blockchain. For example, the shipping company, pipeline operator, inspector or warehouse can provide real-time status updates via the blockchain on the crude oil transaction, helping lower the risk of fraudulent transactions. More importantly, the distributed ledger for crude oil transactions is designed to be adopted at scale across the entire industry. By creating a shared permissioned ledger for use across all trading partners, including multiple buyers, sellers, banks and trading partners, even further efficiencies can be anticipated.

“Together with Natixis and IBM, we have analyzed the workflow of crude oil transactions in the US, detailing the different steps of a transaction, our interactions with the financial institutions and the documents exchanged among the various parties,” said Rodney Malcolm, Trafigura Trading’s North American Chief Financial Officer. “The goal is to replace paper-heavy manual processes with blockchain-based workflows to improve transparency and data sharing. With the distributed ledger technology, all transaction participants in the network are updated simultaneously with a record that cannot be altered or tampered with. Each change or new transaction immediately creates a new record in the shared ledger.”

Natixis’ CIB Head of Digital, Frederic Dalibard said, “This partnership with IBM and Trafigura represents great momentum for Natixis and supports our aim to move distributed ledger technology from vision to execution.”

 

About Natixis

Natixis is the international corporate, investment, insurance and financial services arm of Groupe BPCE, the 2nd-largest banking group in France with 31.2 million clients spread over two retail banking networks, Banque Populaire and Caisse d’Epargne.

With more than 16,000 employees, Natixis has a number of areas of expertise that are organized into three main business lines: Corporate & Investment Banking, Investment Solutions & Insurance, and Specialized Financial Services.

A global player, Natixis has its own client base of companies, financial institutions and institutional investors as well as the client base of individuals, professionals and small and medium-size businesses of Groupe BPCE’s banking networks.

Listed on the Paris stock exchange, it has a solid financial base with a CET1 capital under Basel 3(1) of €12.7 billion, a Basel 3 CET1 Ratio(1) of 11% and quality long-term ratings (Standard & Poor’s: A / Moody’s: A2 / Fitch Ratings: A).

(1)Based on CRR-CRD4 rules as reported on June 26, 2013, including the Danish compromise - without phase-in except for DTAs on tax-loss carry forwards following ECB regulation 2016/445.

Figures as at December 31, 2016. Reference to Natixis, herein, includes its subsidiaries.

 

About IBM

IBM is the leader in secure open-source blockchain solutions built for the enterprise. As an early member of the Linux Foundation’s Hyperledger Project, IBM is dedicated to supporting the development of openly-governed blockchains. IBM has worked with more than 400 clients across financial services, supply chains, IoT, risk management, digital rights management and healthcare to implement blockchain applications delivered via the IBM Cloud.

For more information about IBM Blockchain, visit www.ibm.com/blockchain.

 

About Trafigura

Founded in 1993, Trafigura is one of the largest physical commodities trading groups in the world. Trafigura sources, stores, transports and delivers a range of raw materials (including oil and refined products and metals and minerals) to clients around the world. The trading business is supported by industrial and financial assets, including 49.6 percent owned global oil products storage and distribution company Puma Energy; global terminals, warehousing and logistics operator Impala Terminals; Trafigura's Mining Group; 50 percent owned DT Group which specializes in logistics and trading; and Galena Asset Management. The Company is owned by around 600 of its 4,100 employees who work in 61 offices in 36 countries around the world. Trafigura has achieved substantial growth over recent years, growing revenue from USD12 billion in 2003 to USD98.1 billion in 2016. The Group has been connecting its customers to the global economy for more than two decades, growing prosperity by advancing trade. Visit: www.trafigura.com

 

Media Contacts

Natixis:
Mitch Karig
Natixis CIB Americas Communications
Direct +1 212-891-1882
Mobile 646-265-1526
Email: Mitch.Karig@us.natixis.com

 

IBM:
Holli HaswellDirector External Communications
Industry Platforms
IBM
Office (720) 396-5485
E-mail: hhaswell@us.ibm.com

 

Trafigura:
Victoria Dix
Head of Media Relations | Corporate Affairs
TRAFIGURA PTE LTD
Direct: +41 22 595 3397
New Mobile: +41 79 640 5456
E-mail: victoria.dix@trafigura.com 

Le 28 mars 2017 - Natixis, IBM et Trafigura ont mis au point la première solution blockchain applicable aux transactions de financement du commerce de pétrole brut aux Etats-Unis. Le registre distribué s’appuyant sur la technologie open source Hyperledger Fabric de la Linux Foundation permet la numérisation des principales étapes de ce type de transaction sur la blockchain, garantissant une plus grande transparence, une meilleure sécurisation des échanges et une efficience opérationnelle accrue.

 

En réunissant l’acheteur, le vendeur et leurs banques respectives sur un unique registre distribué, toutes les parties peuvent simultanément visualiser et partager les données relatives au statut de la transaction (de la confirmation et validation de la nouvelle transaction, en passant par le contrôle de la cargaison jusqu’à sa livraison finale, puis l’annulation de la lettre de crédit associée).

 

Cette solution permet de réduire la durée du cycle de trésorerie et les frais de gestion de la transaction. Elle offre une plus grande transparence sur les transactions réduisant de facto les risques de fraude.

 

Ce projet contibue à moderniser le négoce de pétrole brut, qui est aujourd'hui principalement géré via des procédés manuels et non digitalisés.

 

« Natixis met la blockchain au service de ses clients afin d’optimiser et de moderniser le financement du commerce de matières premières » déclare Arnaud Stevens, responsable énergie et matières premières de Natixis à New York. « Le processus actuel repose sur l’utilisation de documents papier et s’avère très chronophage avec une automatisation limitée. L’utilisation de la technologie blockchain offre une opportunité d’innovation indispensable à ce secteur. »

 

La nouvelle plateforme permet le partage au sein d’un seul et même registre distribué de documents commerciaux, de mises à jour des statuts d’expédition, de livraison et de paiement. Elle contribue à réduire la durée de traitement des transactions, évitant également la duplication de documents. Cette plateforme permet une sécurisation accrue des échanges grâce à un processus d’authentification de tous les partenaires commerciaux.

 

La solution est hébergée sur la plateforme Cloud d’IBM, Bluemix, et a été développée et déployée par IBM France.

 

« L’industrie du négoce d’énergie et des matières premières est prête à accueillir les avancées offertes par la technologie blockchain », selon James Wallis, Vice-Président, responsable des marchés et engagements blockchain d’IBM. « L’approche que nous adoptons, en utilisant une blockchain permissionnée reposant sur la solution Hyperledger Fabric, a le potentiel de transformer ce secteur en standardisant les transactions et en favorisant la numérisation des transactions. Le fait de créer cet écosystème pour le marché des matières premières en collaboration avec deux leaders mondiaux du domaine favorisera l’émergence d’une toute nouvelle approche à l’égard de la gestion de ce type de transaction. »

 

La plateforme sera bientôt ouverte à d’autres intervenants d’une même transaction leur permettant à leur tour de saisir des données dans la blockchain. Par exemple, le transporteur, l’exploitant du pipeline, l’inspecteur de l’entrepôt, pourront fournir via la blockchain des mises à jour en temps réel du statut d'une transaction, permettant ainsi de réduire le risque de fraudes. À noter que le registre distribué servant à consigner ces transactions de pétrole brut est destiné à être adopté par toute l’industrie, pour plus de transparence et d’efficience.

 

« En collaboration avec Natixis et IBM, nous avons analysé les processus inhérents aux transactions sur le pétrole brut aux États-Unis, en détaillant notamment les différentes étapes d'une transaction ainsi que nos interactions avec les établissements financiers et les documents que les différentes parties sont tenues de se remettre » explique Rodney Malcolm, Chief Financial Officer pour l’Amérique du Nord de Trafigura Trading, « l’objectif consiste à digitaliser les processus traditionnellement peu automatisés et reposant sur une grande utilisation de documents papiers. La blockchain offre davantage de transparence et un meilleur partage des données. Cette technologie permet à tous les intervenants au sein du réseau de recevoir des notifications en temps réel et des mises à jour de leur transaction sans risque de modification ni de falsification. Chaque modification ou nouvelle transaction génère immédiatement un nouvel enregistrement au sein du registre distribué. »

 

Frédéric Dalibard, responsable digital à la Banque de Grande Clientèle de Natixis, ajoute : « Cette collaboration avec IBM et Trafigura est un projet important pour Natixis et affirme notre souhait de concrétiser nos travaux sur la blockchain, non pas seulement dans un objectif exploratoire mais bien pour apporter des services à valeur ajoutée à nos clients.»

 

 

À propos de Natixis

 

Natixis est la banque internationale de financement, de gestion, d’assurance et de services financiers du Groupe BPCE, deuxième acteur bancaire en France avec 31,2 millions de clients à travers ses deux réseaux, Banque Populaire et Caisse d’Epargne.

 

Avec plus de 16 000 collaborateurs, Natixis intervient dans trois domaines d’activités au sein desquels elle dispose d’expertises métiers fortes : la Banque de Grande Clientèle, l’Épargne & l’Assurance et les Services Financiers Spécialisés.

 

Elle accompagne de manière durable, dans le monde entier, sa propre clientèle d’entreprises, d'institutions financières et d'investisseurs institutionnels et la clientèle de particuliers, professionnels et PME des deux réseaux du Groupe BPCE.

 

Cotée à la Bourse de Paris, elle dispose d’une structure financière solide avec un total fonds propres CET1 en Bâle 3 (1) de 12,7 milliards d’euros, un ratio CET1 Bâle 3(1) à 11,0 % et des notations long terme de qualité (Standard & Poor’s : A / Moody’s : A2 / Fitch Ratings : A).

 

(1) Sur la base des règles CRR-CRD4 publiées le 26 juin 2013, y compris compromis danois – sans mesures transitoires - sauf IDA sur pertes reportables conformément au règlement 2016/445.

 

Mise à jour des chiffres : 31 décembre 2016

 

 

À propos d’IBM

 

IBM travaille activement avec des centaines de clients pour mettre au point une blockchain répondant aux besoins des entreprises. A travers ses moyens et ses contributions open source mis à disposition des développeurs de logiciels, IBM fait progresser la science de la blockchain, en la rendant plus accessible, ouverte et simple. Les services financiers, les chaînes d’approvisionnement, l'Internet des objets, la gestion des risques, la gestion des droits numériques et la santé sont quelques-uns des domaines qui sont prêts pour des changements majeurs se basant sur la blockchain.

 

IBM est un des membres fondateurs du projet Hyperledger géré par la Linux Fondation.

 

Pour plus d'informations sur la blockchain d'IBM : www.ibm.com/blockchain

 

 

À propos de Trafigura

 

Fondé en 1993, le Groupe Trafigura est aujourd’hui un des plus grands négociants indépendants de matières premières au monde. Trafigura s’approvisionne, stocke, mélange et transporte une gamme de matières premières (y compris le pétrole et les produits pétroliers et les métaux et minerais) à des clients partout dans le monde. L'activité de négoce est soutenue par des participations et des actifs industriels et financiers, tels que 49.6 pour cent dans la société de distribution mondiale de produits de pétroliers Puma Energy; 50 pour cent de la joint-venture DT Group ; l’opérateur international de terminaux portuaires et de logistique multimodale Impala Terminals; la Division Minière de Trafigura et Galena Asset Management. La société est détenue par environ 600 de ses 4’100 employés qui travaillent dans 61 bureaux répartis dans 36 pays à travers le monde. Trafigura connaît une croissance substantielle ces dernières années, augmentant ses revenus de 12 milliards de dollars en 2003 à 98.1 milliards de dollars en 2016. Depuis plus de vingt ans, le Groupe mets en relation ses clients et l’économie mondiale, créant la prospérité en redéfinissant le négoce.

 

www.trafigura.com

 

 

Media Contacts

 

Natixis:

 

Laure Sadreux

 

Direct +33 1 58 19 34 14 

 

Mobile +33 6 66 25 34 48 

 

E-mail: laure.sadreux@natixis.com 

 

 

Sonia Dilouya

 

Direct +33 1 58 19 34 14

 

Mobile +33 6 85 55 46 25

 

E-mail: sonia.dilouya@natixis.com 

 

 

IBM:

 

Gaëlle Dussutour

 

Tél. : + 33 (0)1 58 75 17 96

 

DUSGA@fr.ibm.com

 

 

Trafigura:

 

Victoria Dix

 

Head of Media Relations | Corporate Affairs

 

TRAFIGURA PTE LTD

 

Direct: +41 22 595 3397

 

New Mobile: +41 79 640 5456

 

E-mail: victoria.dix@trafigura.com