Trafigura logo
Response
07 November 2016

Trafigura response to Public Eye event in Geneva related to its report on fuel quality in Africa

7 novembre 2016 - Nous avons pris acte de l’intention de Public Eye d’organiser aujourd’hui une manifestation devant nos bureaux de Genève afin de nous remettre sa pétition portant sur la qualité du carburant en Afrique. ‎Nous comprenons sa volonté d’attirer l’attention du public sur ce problème. En revanche, nous estimons que sa demande est mal adressée.

La pollution dans les villes africaines est un réel problème. Comme nous l’avons souligné suite à la publication du rapport de Public Eye, il s’agit d’un enjeu mondial qui requiert une approche intergouvernementale coordonnée nécessitant avant tout le soutien des gouvernements africains qui définissent les normes en matière de carburant.

Comptant parmi les nombreux fournisseurs de carburant en Afrique, Trafigura estime qu’une démarche responsable consiste à participer aux discussions portant sur la manière dont cet objectif peut être atteint. C’est la raison pour laquelle nous avons activement soulevé le problème auprès des gouvernements africains, de la Commission européenne et de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), en plaidant pour des mesures multilatérales appropriées.

Nous sommes convaincus qu’en suivant cette approche, il est possible de mettre en oeuvre des mesures efficaces afin de trouver des solutions à ce problème. C’est pourquoi nous suggérons à Public Eye d’aller au-delà du coup médiatique de ce lundi en engageant des discussions avec les gouvernements concernés par ce problème qui requiert une attention internationale.